Ma Kindle et moi

 

Mon aventure Kindle a commencé il y a quelques mois. Non pas que je n’aime pas les livres papier, bien au contraire ! Mais avec mes 2 petites tornades de 34 et 10 mois, ce n’est pas pratique d’aller flâner au rayon librairie et surtout le temps me manque !

Je me suis donc mise au livre numérique : cela me permet d’acquérir plus rapidement de nouveaux ouvrages et je peux donc en lire davantage.

∗∗ Ma première lecture : Le Bal des Psychopathes de Gabriel C.

En voici le résumé : “Chris, brillante chirurgienne, se retrouve perdue au beau milieu de nulle part lorsque son rendez-vous clandestin avec son amant tourne au cauchemar. Une rencontre malheureuse, au détour d’une route, va changer le cours de son existence à tout jamais.
Séquestrée dans le sous-sol d’un chalet, elle subira les sévices physiques et psychologiques de ses bourreaux, trois êtres pervers échappés d’un asile qui n’auront de cesse de la tourmenter, se délectant des souffrances infligées à la jeune femme.
Elle devra chercher au plus profond d’elle-même la force de lutter et de s’en sortir coûte que coûte. Alors s’engagera un combat inégal avec ses tortionnaires qui ne pourra avoir qu’une seule issue. Mais le chemin qu’elle empruntera vers la liberté sera-t-il le bon ? Ne se perdra-t-elle pas dans tous ces faux-semblants ?”

Mon avis sur ce livre : un thriller sans temps mort ni description inutile, qui ne ménage pas son lecteur. Les personnages sont écœurants, à tel point qu’on a presque les odeurs qu’ils dégagent dans le nez… Bref, un livre à ne pas lire à n’importe quelle heure de la nuit…

 

∗∗ Ma deuxième lecture : le roman d’Anaïs Weibel : Juste puni.

« Aujourd’hui, je suis résigné à ce que ma vie soit un enfer. Chaque jour, j’encaisse ainsi les coups, les insultes et cache mes marques aux yeux des autres. Après tout, je ne suis pas battu, mais juste puni pour avoir détruit l’existence de mon père. »

À 17 ans, Mathieu en est convaincu, il n’a pas le droit au bonheur, jusqu’au jour où il fait la rencontre d’Amory et cède à cette amitié inattendue.

Mathieu va alors se retrouver déchiré entre son père qui le ramène sans cesse à sa place de chien, et Amory et sa famille qui s’efforcent de lui faire ouvrir les yeux sur l’absurdité de cette situation.

Au milieu de la tourmente, quelle vérité Mathieu choisira-t-il ?

Mon avis sur ce livre : un roman qui réveille plein de sentiments : la colère, la haine, la frustration, la douleur, physique et morale, l’envie de crier la vérité à la place de ce jeune homme qui préfère subir et se taire. Heureusement l’empathie, l’amitié et l’amour nous sortent de l’obscurité et nous conduisent comme le jeune héros vers la lumière, vers les rires, vers la vie !

Un roman qui prend aux tripes !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *